Quels sont les diagnostics à faire pour la vente d’un appartement à Saint-Jacut-de-la-Mer ?

Partager sur :
Quels sont les diagnostics à faire pour la vente d’un appartement à Saint-Jacut-de-la-Mer ?

Pour toute vente immobilière, un certain nombre de diagnostics techniques doit être réalisé. Ils doivent être présentés aux potentiels acheteurs lors des visites. Lorsque le bien en question est un appartement, découvrez la liste des expertises indispensables. 

Le diagnostic Carrez

C’est l'expertise qui différencie les lots de copropriété à vendre des autres types de biens immobiliers. Elle est obligatoire quelle que soit la taille de l'appartement et son ancienneté. Elle permet de connaître la surface des espaces privatifs, car c'est une donnée à préciser dans l'annonce de vente. 

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE

Obligatoire pour tous les biens immobiliers mis en vente, il permet de connaître la consommation énergétique de l’appartement ainsi que son taux d’émission de gaz à effet de serre. Après la réalisation du DPE, le diagnostiqueur définit l’étiquette énergétique du bien. Il dresse également une liste de travaux à faire afin d’en améliorer le confort thermique et le rendre moins énergivore.

Le diagnostic amiante

Lorsque l’immeuble où se situe l’appartement a été construit avant 1997, le diagnostic amiante est obligatoire. Contrairement au rapport d’expertise remis lors de la vente d’une maison, il faut remettre deux types de rapports amiante aux acheteurs lors de la vente d’un appartement à Saint-Jacut-de-la-Mer ou ailleurs. Le premier concerne les espaces privatifs tandis que le second se réfère aux espaces communs. Il revient au propriétaire vendeur de faire entreprendre le diagnostic amiante des parties privatives alors que celui des parties communes est à la charge du syndic de copropriété. Les deux ont cependant le même objectif : s’assurer que l’immeuble ne contienne pas de particules amiantées. Si tel était le cas, la vente serait impossible, car le logement sera jugé indécent.